Le preheader de votre emailing, un booster de clics trop souvent sous-estimé

Le taux d’ouverture étant la première constante étudiée par les éditeurs d’emailings ou de newsletters, il conviendra de ne négliger aucun point jouant sur les taux de clics.
Votre emailing une fois monté, relu, testé puis routé, vous vous rendez compte que le taux d’ouverture n’est pas à la hauteur du travail et de l’attention fourni ?

Outre des constantes comme la qualification de votre base de données d’emails, l’heure de l’envoi, la qualité rédactionnelle ou l’objet… avez-vous bien pensé votre preheader ?

Mais qu’est ce que le preheader ?

Le preheader est la première donnée visible de votre emailling. Souvent associée à un pointage sur une page miroir avec le fameux « si vous n’arrivez pas à lire cet email cliquez ici ». Des clients mails comme gmail ou certains iOS vont afficher juste après l’objet ce fameux preheader.
Ce dernier ne reflétant ni votre activité, ni ne fournissant une raison positive d’ouvrir votre mail, vous desservira dans tous les cas.

Un preheader qui interpelle…

Récapitulons, notre client/prospect reçoit votre mailing et voici dans l’ordre ce qui va être lu :
1- nom de l’expéditeur
2- objet du mail
3- preheader

Vous l’auriez compris, ne commettez pas l’erreur de « copier/coller » votre objet en début d’emailing mais de plutôt fournir une information  complémentaire à part. Une mini phrase  accrocheuse qui détaille votre offre (pour les emailings commerciaux).

Pour donner plus de lisibilité à votre preheader, il conviendra de limiter votre objet  à une quarantaine de signe.

Les 17 meilleures pratiques pour le YouTube marketing

Le YouTube marketing vous donne accès à une large audience. Chaque minute 300 heures de vidéos sont publiées sur YouTube. Google regorge de conseils et de tutoriels pour vous aider à commercialiser vos chaînes.
Le problème est qu’il y a tellement d’informations disponibles, qu’il peut être difficile de savoir par où commencer. Voici les 17 meilleures pratiques à utiliser pour améliorer votre chaîne.

Définir une stratégie de contenu YouTube

On estime à 180,1 millions de YouTubers américains en 2016 et aucun signe de ralentissement à venir. Donc, avant d’enclencher le bouton d’enregistrement il est important de savoir comment vous intégrer dans cet écosystème.

Alors que votre approche varie en fonction de votre créneau, il est utile d’avoir une idée générale de ce que vous voulez faire et de comment vous allez le faire. Avec ce foisonnement de contenu, il est difficile de se faire remarquer. Les attentes des viewers et les normes de publication peuvent changer en un instant.

1. Trouvez votre niche

Si le modèle de distribution de l’Internet nous ouvre à l’international, les marketeurs de niches tirent leurs épingles du jeux. Dans le cadre de leurs efforts de YouTube marketing, les grandes entreprises comme Nike ou Apple ciblent le local pour atteindre un public de niche.

2. Créer plusieurs canaux

De nombreux comptes YouTube réussis disposent de multiples canaux qui abordent différents sujets.

3. Utilisez YouTube Analytics

Ce qui peut être mesuré peut être amélioré, et YouTube dispose d’une gamme complète d’outils pour vous aider à analyser votre trafic. Utilisez-le pour avoir un aperçu sur :

  • L’état de votre canal
  • Qui regarde vos vidéos et comment ils les ont trouvés
  • La participation du public et le niveau d’engagement
  • La rentabilité de vos vidéos

4. Restez cohérent

Essayez de garder votre image de marque cohérente à travers vos différents supports médias.

5. Personnaliser la mise en page de la chaîne

Apporter un soin particulier à la personnalisation de la mise en page de votre chaîne. YouTube offre de nombreuses fonctionnalités, telles que la possibilité d’ajouter des liens vers vos réseaux sociaux comme LinkedIn ou Twitter.

6. Choisissez un trailer efficace

Un bon trailer contribue à susciter l’intérêt de vos visiteurs et leur permet de savoir quel type de contenu ils vont trouver.

7. Ajoutez et personnalisez un bouton Souscrire

Vous pouvez ajouter un bouton filigrané à votre chaîne et de décider quand il apparaît.

8. Changez la bannière de votre chaîne

Vous pouvez facilement changer le visuel de votre chaîne en pensant à toujours garder une unité avec votre charte graphique.

9. Modifier votre icône de chaîne

Vous pouvez gérer votre icône de canal à partir de votre compte Google.

10. Utilisez des cards pour vos campagnes marketing YouTube

Les cards sont des notifications qui apparaissent sur vos vidéos. Il en existe une grande variété que vous pouvez utiliser à des fins différentes. Elles sont des incitations fortes et non intrusives pour pousser vos téléspectateurs à cliquer.

Optimisez vos vidéos

Voici quelques conseils pour vous aider à produire et à optimiser le contenu de votre chaîne. Une grande partie de l’obtention de vues se fera à partir de la barre de recherche YouTube, et du moteur de recherche Google. Une façon de rendre votre contenu plus accessible est de suivre les pratiques de YouTube pour les métadonnées. Les métadonnées comprennent des informations sur une vidéo, telles que le titre, les balises et la description.

11. Utilisez les outils YouTube

YouTube dispose d’un ensemble intégré d’outils d’édition vidéo pour vous aider à ajouter de l’audio, de créer des mashups (mixages vidéo), et plus encore.

12. Optimiser pour l’utilisation mobile

Les données de 2016 App US mobile Rapport de ComScore montrent que les médias numériques ont continué d’augmenter de 50% au cours des 3 dernières années. 90% de cette croissance est l’utilisation mobile. Assurez-vous donc de créer et d’uploader des vidéos mobil friendly.

13. Des titres efficaces

Créez des titres qui vont aider les internautes à trouver vos vidéos à partir de la barre de recherche YouTube. Cela comprend :

  • Des titres faciles à rechercher
  • Utilisez Google Trends pour identifier les mots-clés forts
  • Créez des titres courts et simples
  • Choisissez une vignette parlante et adaptée

14. Créer des descriptions réfléchies

Cela peut inclure des éléments utiles comme une synthèse ou des liens externes.

Interagir avec votre public

YouTube est en fin de compte un réseau social. Vous avez la possibilité d’interagir avec votre auditoire avec des flux en direct, des commentaires et des discussions. Les actions suivantes peuvent vous aider à améliorer l’engagement et la connexion avec la communauté.

15. Créer une histoire

Depuis que YouTube a sociabilisé ses outils, il vous permet d’accroître votre réseau. Partagez l’histoire humaine de votre entreprise peut ainsi favoriser les relations BtoC et construire votre communauté.

16. Créer des Playlists

Créer des listes de lecture pour garder les gens intéressés.

17. Diffusez votre contenu

Il est de plus en plus aisé de diffuser vos contenus et de l’envoyer vers vos différents réseaux. Partagez vos vidéos sur Facebook, Twitter, ou les synchroniser sur votre site internet

La newelleter, un formidable potentiel

La newsletter est un outil marketing crucial pour toute campagne de communication. Elle travaillera sur l’image et la notoriété de votre entreprise mais aussi sur la vente en ligne de vos produits et services. Correctement ciblée, rédigée, construite et planifiée, elle nous rappelle quelques erreurs à ne pas commettre.

La gourmandise est un vilain défaut

En tant que communiquant, il ne faut pas céder à une fréquence d’envoi trop élevée. On estime à deux newsletters par mois maximum afin de ne pas pousser notre auditoire vers la désinscription. Peuvent se soustraire à cette règle les mailings promotionnels et les bons plans à durée limitée.

Segmentez votre base de donnée clients

Les objectifs d’une campagne de communication étant variables (notoriété, promotionnel, lancement produits/services…) il conviendra de segmenter votre base clients/prospects. L’objet de votre newsletter devra parfaitement correspondre aux attentes des cibles choisies afin d’optimiser votre taux de clics.

Une mise en page pensée selon les codes actuels

Les habitudes des consommateurs sont en perpétuelle évolution. Ainsi, les codes de lectures, d’attentes et d’actions sont les premiers critères à prendre en compte lors des phases rédactionnelles et de mise en page. Si hier l’attente était horizontale – présentation de gamme, aujourd’hui, la profondeur verticale sera à privilégier. On suggère d’emblée le bon produit auquel on y associe la catégorie pour comparer et finaliser la vente.

Le mardi c’est permis !

Enfin, l’heure de l’envoi n’est pas une chose à prendre à la légère. Envoyer votre campagne à 23h propulsera votre newsletter dans le tourbillon des mails à trier du matin. A chaque cible correspond un horaire optimal de taux d’ouverture et de taux de clic.

Comment le E-Commerce peut aider votre entreprise à croître

En surface, une plate-forme e-commerce est tout simplement l’utilisation de la technologie pour vendre des produits ou des services. Beaucoup de ces plates-formes sont “user friendly” – tout ce que vous avez à faire est de cliquer et acheter.

Les outils d’une plateforme E-commerce peuvent accroître vos bénéfices et votre notoriété, voici comment :

1. Analyser les données démographiques à travers les contacts web et les médias sociaux

Ne pas faire suffisamment de ventes ou ne pas attirer les bons clients ? Cela pourrait être une erreur coûteuse pour toute start-up ou une entreprise bien établie, mais éviter cela en utilisant les analyses comportementales de vos acheteur grâce à une communication ciblée et pertinente.

2. Maximiser la commercialisation

De nombreux sites de commerce électronique ont intégré dans leurs systèmes la dimension marketing pour vous aider à atteindre des clients potentiels et établis. L’email marketing est l’un des outil incontournable pour une montée en puissance des ventes en ligne.

3. Personnaliser l’expérience de shopping

Offrez à vos clients des outils conviviaux qui animeront leur expérience de shopping. Plutôt que de passer des heures à essayer la bonne paire de chaussures, aider vos acheteurs à trouver la bonne paire avec des outils de recherche personnalisés. Offrez-leur la possibilité de comparer et de trouver le produit avec les bonnes caractéristiques et le prix qui leur convient.

4. Fournir des informations facilement disponibles avec la bonne plate-forme e-commerce

Un e-commerce est non seulement une expérience de shopping, mais un moyen d’information pour aider vos clients à faire le bon achat. Que vous lanciez un nouveau produit, un service ou gérez le suivi de commandes, il faut fournir des informations détaillées qui limites le questionnement et les réticences d’achats.

5. Fonctionner 24h/24 et 7j/7

Vos clients américains peuvent faire leurs achats sur votre E-commerce pendant que vos acheteurs français sont en train de dormir, et c’est la joie d’être ouvert 24/7 – vous servez tout le monde tout le temps. Votre service client en ligne est toujours accessible ce qui peut sensiblement augmenter votre rentabilité en particulier à la haute saison.

6. Développez votre portée mondiale

Avec une visibilité accrue, vous pouvez atteindre un public cible partout dans le monde. Vos limites géographiques ne doivent pas définir votre portée mondiale.

7. Gardez plus de vos bénéfices en limitant le réinvestissement

 Un site e-commerce fonctionne avec peu de frais généraux en comparaison de l’espace de commercialisation classique et du nombre d’employés nécessaires. Une plate-forme e-commerce intègre déjà les processus d’automatisation, y compris la caisse, les paiements et les autres processus opérationnels. Ces coûts réduits peuvent être offerts sous forme de prix réduits qui fidéliseront votre clientèle. Pensez également à la publicité, au marketing, au référencement naturel des moteurs de recherche et aux médias sociaux comme moyens efficaces de réduction de coûts.

Typo and Co

La typographie utilise beaucoup de termes qui permettent de décrire avec une grande précision la partie de la lettre dont on parle. Le champ lexical du corps y est extrêmement présent avec des termes comme : œil, panse, corps, ligne de pied ou encore jambage…

L’art typographique, trop souvent délaissé par les graphistes du XXIè siècle est pourtant l’une des bases de tout projet de communication.

Lorsque l’on souhaite choisir un caractère, il est très pratique de travailler avec les familles de caractères. Elles permettent de dégager des éléments caractéristiques qui font le style de la typographie et de mieux choisir, en fonction du message que l’on souhaite passer. Il est utile de rappeler que le choix de la famille de caractère a une grande incidence sur la perception que l’on a du message car le fond d’un message est servi (ou desservi) directement par sa forme.

Amis graphistes, à vos jambages !